Politique de l'AFMO sur la gestion des commotions et autres blessures cérébrales

webmasterNouvelles et Événements

Tous les entraîneurs doivent participer dans un programme annuel d’éducation avant le début de la saison et doivent s’assurer que les conditions requises suivantes sont remplies :

  1. Un formulaire doit être signé annuellement par les parents et les joueurs acquiesçant qu’ils sont au courant des risques de blessures cérébrales durant les parties et pratiques
  2. Quand il y a suspicion qu’un joueur ait eu une commotion ou autre blessure cérébrale, le joueur doit être retiré de l’action – « sur tout doute, on  le sort de la joute »; et
  3. Un joueur qui a été retiré du jeu parce qu’il y a eu doute de commotion doit recevoir un avis écrit d’un médecin confirmant son bon état de santé et l’absence de symptômes de commotion avant qu’il puisse retourner au jeu.

Pour satisfaire les règles :

Équipes faisant partie de l’AFMO

  • doit adopter la politique sur la gestion des blessures cérébrales
  • doit s’assurer que les entraîneurs ont reçu la formation nécessaire (incluant sur les signes et symptômes d’une commotion) avant la première partie ou pratique.
  • Doit s’assurer que tous les parents ou tuteurs signent annuellement un formulaire acquiesçant qu’ils sont au courant des risques de blessures cérébrales durant les parties et pratiques (ce formulaire doit inclure les symptômes et signes de commotion)
  • Doit s’assurer que tout joueur suspect d’avoir eu une commotion est retiré du jeu et ne retourne au jeu qu’après avoir reçu l’avis écrite d’un médecin confirmant qu’il peut y retourner.

Entraîneurs

  • Doivent être informés sur les signes, symptômes, la nature et les risques des commotions et autres blessures cérébrales, incluant les risques de continuer à jouer après une commotion ou autre blessure cérébrale;
  • Doivent informer les joueurs sur les signes et symptômes de commotion et autres blessures cérébrales et les encourager à informer les entraîneurs immédiatement s’il ou si un de leurs coéquipiers démontre ces signes ou symptômes;
  • Doivent immédiatement retirer du jeu tout joueur suspecté d‘avoir subi une commotion ou blessure cérébrale; et
  • Ne doit pas permettre à un joueur suspecté d’avoir reçu une commotion de retourner au jeu s’il n’a pas reçu l’approbation écrite d’un médecin confirmant qu’il peut y retourner.

Parents/Tuteurs:

  • Doivent revoir et signé annuellement, avant le début de la saison, un formulaire acquiesçant qu’ils sont au courant des risques de blessures cérébrales durant les parties

Joueurs:

  • Doivent revoir et signé annuellement, avant le début de la saison, un formulaire acquiesçant qu’ils sont au courant des risques de blessures cérébrales durant les parties
  • doivent informer les entraîneurs immédiatement s’il ou si un de leurs coéquipier démontre des signes ou symptômes de commotion ou autre blessure cérébrale

Documents:

PDF (1) Formulaire de consentement éclairé de l’AFMO sur les commotions et autres blessures cérébrales pour les parents ou tuteurs

PDF (1)  Formulaire de consentement éclairé de l’AFMO sur les commotions et autres blessures cérébrales pour les entraîneurs